Les stickers moto sont-ils retirables ?

Acheter des stickers pour sa moto

Rien de plus embêtant que devoir enlever des sticker d’une moto dont quelqu’un avait personnalisé les carénages.

On craint d’embarquer la peinture avec, de laisser des traces de colle, voire de rayer le vernis.

Voici comment bien faire.

Les principes du vinyle autocollant

Il existe plusieurs types de stickers et plusieurs types de colles.

Selon la matière (vinyle, papier…), l’épaisseur et la composition de l’autocollant, la facilité pour l’enlever sera différente.

Pour la majorité des cas, voici quelques conseils pour enlever rapidement et facilement des stickers.

Avec un sèche-cheveux ou un décapeur thermique, faites chauffer la colle qui retient le sticker.

Attention, pas trop chaud pour ne pas abîmer la peinture du carénage qui est à côté et en dessous et pour ne pas brûler le vinyle.

Entre 50 et 80° ça devrait le faire.

Puis soulever progressivement l’élément, tout en maintenant la chaleur à proximité.

Il se peut que le sticker se déchire, à vous d’insister en avançant petit à petit où en trouvant la température qui assouplit sans fragiliser l’autocollant.

Ensuite, normalement il vous reste des traces de colle.

Munissez-vous d’essence F (présente en droguerie) et imbibez un chiffon propre et sec avec quelques gouttes.

Appliquer le chiffon sur la colle, sans trop frotter, juste quelques mouvements doux pour dissoudre la colle.

Si la colle est coriace, alternez les frottements entre des zones imprégnées et des zones sèches du chiffon : un coup ça dissout, un coup ça embarque la colle.

Normalement vous devriez pouvoir éviter toute rayure.

Vous pouvez utiliser la même méthode pour retirer un covering ou un film de protection transparent.

Le cas des motos sportives

Attention à ne pas confondre stickers et kits déco.

Les kits déco posés sur les cross et certains sportives sont plus épais et leur colle est plus tenace.

Dans ce cas, laisser le sèche-cheveux tourner plus longtemps mais à température moins élevée, car il y a plus d’épaisseur de plastique à traverser pour que la colle chauffe.

Y aller plus délicatement qu’avec des stickers moto normaux en tirant sur l’adhésif pour ne pas arracher la peinture de la pièce sur laquelle il était posé.