Caractéristique de la voiture>> Contre-la-montre ou dérive ? Contre-la-montre…

Car Feature>> Time Attack Or Drifting? Time Attack…

Time Attack ou Drift : lequel choisiriez-vous ? C'est une question courante que l'on entend plaisanter, quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez. Mais et si vous pouviez avoir les deux ? Pour la famille Coote en Australie, ils ont décidé de construire des châssis S jumeaux S13 pour chaque discipline. Pour la première partie, jetons un coup d'œil à leur machine TA qui a participé à la classe WTAC Pro de cette année.

Avant le WTAC, nous vous avons donné un petit aperçu de la version TA S13. La famille Coote – qui est à l'origine de MCA Suspension – a construit la S13 principalement dans son garage du Queensland. À droite, leur jumeau BN Sports équipé du 180SX, avec lequel son fils Josh Coote concourt en Australie et en Nouvelle-Zélande.

C'était une précipitation pour la famille Coote de préparer la S13 pour le WTAC, et ils sont donc entrés dans la compétition avec seulement une poignée de tours de shakedown à leur actif. Malgré cela, la S13 a démontré une partie de son potentiel brut avec des temps au tour impressionnants – mais nous en reparlerons plus tard. Bien sûr, la première chose qui attire votre attention lorsque vous voyez la Silvia est l’aérodynamisme. Surveillez vraiment où vous mettez les pieds !

Sa peinture blanche cache la circonférence de cette Silvia, qui est désormais beaucoup plus large qu'à l'origine. Sous les arches avant se trouvent des Hankook Z221 en 265/35, tandis que les arrières sont chaussées en 295/30.

Comme la famille Coote, par l'intermédiaire de MCA Suspension, a créé des configurations de suspension pour une multitude de sports automobiles, elle a conçu un ensemble spécial de coilovers spécifiquement pour leur Silvia. Une gamme de bras Ikeya Formula a également été importée du Japon et a été équipée de fusées Driftworks.

Les S13 Time Attack et Drift sont équipés de vérins pneumatiques à quatre points, ce qui permet de changer de roue ou de régler la suspension beaucoup plus rapidement.

La vue de face est assez incroyable, on dirait presque que la voiture est prête à décoller. Bien sûr, l’aéro est conçu pour faire exactement le contraire. Comme vous pouvez le voir, une combinaison de pièces 180SX et Silvia a été utilisée pour créer une partie avant plus résistante au vent.

Barry Lock a été engagé pour concevoir et fabriquer l'aéro. Au cours de la séance d'essais avant le WTAC – alors que l'équipe était encore en train de régler les hauteurs de caisse correctes – on pouvait entendre la suspension MCA Silvia se gratter le menton dans les lignes droites en raison de la force d'appui générée par l'avant.

Bien que presque méconnaissable, la Silvia utilise un kit carrosserie large BN Sports Blister qui a été fortement révisé.

L'arrière est dominé par le pare-chocs allongé, qui intègre l'énorme diffuseur en fibre de carbone. Sous la Silvia se trouve un plancher plat en carbone. L’aile GT en carbone se situe bien au-dessus de la ligne de toit. Et n'oublions pas les autocollants Speedhunters sur chaque feu arrière !

Plutôt que de se contenter du SR20DET habituel, les Cootes ont opté pour un SR20VET qui, comme sa sœur Drift, fonctionne désormais au carburant E85. L'espace est désormais une priorité dans le compartiment moteur grâce aux cuvettes avant et au grand conduit en carbone qui dirige l'air du radiateur hors du capot. Le long du pare-feu, vous repérerez également deux BMC.

Le turbo Garrett 3582 est monté sur un collecteur d'échappement 6boost et produit une puissance moyenne de 550 tr/min à 30 psi.

L'échappement sort désormais par le côté, avec une couche d'or protégeant la carrosserie de la chaleur et des flammes.

Il peut faire assez chaud en Australie, et le S13 combat cela avec un système de pulvérisation brumisateur.

L’intérieur ne contient bien sûr que le strict nécessaire. La transmission de la Silvia est une séquentielle Holinger à six vitesses, tandis que le différentiel et les arbres de transmission ont été mis à niveau vers les modèles R32 GT-R.

Voici Josh qui allume sa bête.

Josh et son père semblent avoir des projets plus grands et meilleurs pour cette voiture. Le WTAC a été la première course organisée par Silvia, et les Cootes préparent déjà des idées pour l'améliorer encore.

Au cas où vous vous poseriez la question, la voiture a réalisé un temps de 1:33.0620 en classe Pro avec Kiwi Earl Bamber au volant. Lorsque vous gardez à l’esprit que le Coote S13 était dans la même classe que le Cyber ​​Evo, le Hankook Revolution RX-7, le SSE Evo et autres, vous réalisez à quel point leur 10e place est impressionnante. Construits de leurs propres mains dans un hangar, les Coote incarnent ce que sont les corsaires.

Restez à l'écoute pour PT2 où nous jetterons un œil au 180SX !

-Casey

Photos : Matt Malcolm et Casey Dhnaram

Suspension du MCA