Événement>> Pouvoirs de réglage – Pt.1

Event>> Tuning Powers – Pt.1

Le week-end dernier, j'ai reçu un autre rappel que le « vrai » côté de la scène du tuning est bien vivant ici au Japon. C'était le même genre de satisfaction que j'ai ressenti en avril après avoir couvert le passionnant Car Showdown à Nagoya, où j'ai pu découvrir certaines des voitures les plus extrêmement modifiées que j'ai vues depuis des années. Cette fois, tout s'est passé plus près de chez nous, au Tokyo Ryutsu Center ; à deux pas de l'aéroport de Haneda, dans la baie de Tokyo. Tout était question de puissance, et en grande quantité, complétée par une bonne dose d'échanges de moteurs uniques et des tonnes de pièces de performance. Je parle bien sûr de Tuning Powers, un rassemblement on ne peut plus différent des émissions fastueuses comme TAS et SEMA. Je me sentais comme chez moi en voyant des machines extrêmes comme la drag car R32 Skyline dans la photo d’ouverture. Regardons de plus près ce qui était exposé…

Fighter Engineering est venu de Shizuoka avec son Suzuki Cappuccino sauvage…

… arborant un moteur K6A entièrement reconstruit, porté à 720 cm3 et développant 210 ch. Cela peut sembler peu, mais si l’on tient compte du fait qu’il pèse 690 kg, tout commence à avoir plus de sens.

Découvrez l'échappement à sortie centrale !

J'ai aimé le look de l'Auto Service Avante Z33, arborant un kit carrosserie Asuka Design Type 1 importé des États-Unis. Mécaniquement, la voiture a été équipée d'un embrayage Nismo Copper Mix et d'un Cusco RS LSD, tandis que l'ECU Tomei libère quelques chevaux supplémentaires du VQ35DE.

C'est ce dont je suis en train de parler! Une carrosserie super propre avec de subtils overfenders boulonnés et des Work Meister S1 ! Cette S13 Silvia Q's a été construite par Hi-Tech pour être courue et non dérivée…

… quelque chose auquel le SR20DE étranglé fait allusion. Grâce à un bas de gamme Tomei, le moteur de 2 188 cm3 développe 230 ch, et avec seulement 1 050 kg remorqués, cela devrait permettre une conduite très agréable !

Voici une voiture que je connais très bien, la Bomex GT300 complète en kit AE101 Levin construite par Isaka-san de Car Boy Magazine. Il voulait créer l’une des voitures FF les plus rapides du pays et c’est ce qu’il a imaginé ! Il est propulsé par un 3S-GTE de 400 ch boosté par une turbine IHI RX6R.

Beaucoup de travail a été consacré aux moindres détails, comme le diffuseur arrière construit autour de l'échappement central personnalisé, qui se termine par une paire de silencieux Trust en titane. Et au cas où vous vous poseriez la question, c'est une plaque d'immatriculation là-bas, car ce Levin est toujours légal dans la rue !

Pour transférer la charge aérodynamique arrière directement sur le châssis, une petite structure en aluminium a été construite, sur laquelle est monté le becquet.

La voiture d'Isaka-san est équipée d'un kit carrosserie large Bomex unique construit selon la réglementation Super GT GT300. Le choix de roues n'aurait pas pu être meilleur avec un jeu de CE28N en bronze de la gamme Volk Racing. Ce Levin parvient à faire un tour de Tsukuba en 1 minute et 2 secondes, un temps qu'Isaka-san et les gars de Car Boy travaillent dur pour améliorer.

Takero a toujours aimé régler les voitures les plus étranges comme cette paire de Honda Odyssey. La version rue blanche développe 400 ch grâce à une turbine HKS GT-RS tandis que la version piste violette utilise une GT-3037S légèrement plus grande, assez bonne pour 450 ch. Comment est-ce pour quelque chose de différent ?

Avec une carrosserie aussi abîmée et un autocollant D1 Street Legal sur ses côtés, cette Daihatsu Mira ne pourrait être qu'une voiture à la dérive, mais comment ? Simple, prenez une Mira AWD, débarrassez-vous des arbres de plongée avant et vous obtenez une machine à dérive Kei-car ! 120 ch, ce n'est pas grand-chose mais il n'y a que 600 kg à transporter.

Je pense que le conducteur aura peut-être besoin d'un peu plus de pratique, à en juger par l'état de l'avant !

Lorsque Nakatani-san de Garage LFW a voulu créer quelque chose de spécial à utiliser comme toile pour son entreprise de graphisme et d'autocollants, voici ce qu'il a imaginé : un S14.5 propulsé par un RB25DET de 500 ch !

Cette Silvia repose sur des amortisseurs RYO réglés par dérive et des bras de suspension réglables. Je pense que je devrai bientôt rencontrer Nakatani-san et prendre de véritables photos de ce S14 très spécial !

Tuning Powers est l'endroit idéal pour voir des échanges de moteurs et des créations uniques comme ce cabriolet FC3S RX-7. Construit par l'atelier spécialisé Eunos Roadster, Racing Sports Active, ce FC était particulièrement élégant grâce à son pare-brise arrière incliné. Je n'ai jamais vu quelque chose de pareil réalisé sur un FC, cela m'a un peu rappelé ces concepts en forme de coin des années 70 que Berone et Pininfarina avaient l'habitude de produire.

J'apprécie chaque génération de Skyline, j'ai donc été très intéressé par le HR31 4 portes ci-dessus après l'avoir repéré de l'autre côté du hall d'exposition.

Après une enquête plus approfondie, j'ai découvert qu'il était propulsé par un RB26, mais pas un modèle ordinaire, une version NA étranglée ! La dernière fois que j'ai vu une NA RB26, c'était dans une voiture de démonstration R32 GT-R sur laquelle Nagata-san de Top Secret travaillait il y a 3-4 ans (une voiture que je pense qu'il n'a jamais terminée).

Cela a remporté le prix du dormeur du salon Tuning Powers 2009 ! Même si tout avait l'air d'origine à l'extérieur…

…les choses sont devenues un peu plus intéressantes sous le capot ! Il s'avère que ce MarkII effectue des passes de 9,9 secondes grâce aux turbos 2JZ et T78-33D hautement réglés. Une chose qui m'a fait rire, c'est le « Koreisha» sur le pare-brise, pour faire savoir aux autres conducteurs sur les routes qu'un conducteur âgé est au volant !

Le coureur de dragsters R32 Skyline Type-M sur la photo d'ouverture est construit par Escort et participe à la série de courses de dragsters JCCA Pro Open au Japon. Dans sa configuration précédente, Escort réussissait un passage de 8,5 secondes avec cette voiture et ils cherchent maintenant à aller encore plus vite avec cette dernière version. On dirait certainement que cela ne veut rien dire !

Il me semble que je croise les Porsche du Rauh Welt lors de nombreux événements cette année, et je ne peux jamais laisser passer l'occasion de prendre quelques photos, car ce sont de loin les voitures les plus photogéniques du Japon. Magnifique, comme toujours!

J'ai repéré ce FC dans le coin le plus éloigné du hall d'exposition, assis bas et large avec sa conversion de carrosserie personnalisée.

Pas de conversion RB26 pour cette Nissan ! Je n'arrivais pas à croire jusqu'où GT Car Produce était allé avec sa petite Nissan Clipper aux spécifications drift, lui donnant même le nom plutôt comique « K-Tra Boy 71 ! » Le petit moteur 3 cylindres 3G83 construit par Mitsubishi a été alésé à 657 cm3 et réglé avec plus de puissance, tandis qu'à l'arrière, le Cusco RS 1.5 way LSD facilite les choses en dérive !

Et tout événement au Japon se déroulerait-il sans l’apparition d’un visage familier ? Drift Samurai a commencé à donner une conférence sur le réglage du moteur vers la fin de la journée, mais j'étais plus intéressé par l'exposition de la voiture Yokomo RC Drift pour y prêter beaucoup d'attention. Gomen M. Samouraï ! Il y a beaucoup plus de couverture à venir de Tuning Powers, alors gardez un œil sur le prochain épisode !

Dino Dalle Carbonare