KTM prépare une moto d'aventure automatique

La KTM 1390 Adventure R vient-elle de fuir parce qu'elle part en course ?

Personnellement, j'aime les motos automatiques. J'aime aussi les manuels traditionnels, pour ceux qui sont sur le point de me prendre la tête dans les commentaires ci-dessous.

Mais pour moi, elles offrent quelque chose que la plupart des motos manuelles n'offrent pas. L'occasion de vraiment se concentrer sur les bases du choix d'une ligne, du contrôle de l'accélérateur, du freinage et de l'inclinaison d'un vélo. Et pas seulement pour les débutants, offrant un parcours plus facile vers la moto et l'apprentissage de la dynamique de la moto. Les motos automatiques peuvent même aider les pilotes chevronnés à améliorer leurs fondamentaux, car elles suppriment un élément de l'équation, à savoir l'embrayage. Cela permet de se concentrer.

Il y a cependant des cas où je ne suis pas sûr qu’une transmission automatique ait du sens. Et l'un d'eux concerne les motos d'aventure de KTM, où un embrayage fait tellement partie intégrante de l'expérience que cela semble un peu bizarre.

Certes, KTM ne le pense pas, c'est pourquoi la société a présenté un prototype de transmission automatique au tristement célèbre Erzbergrodeo en Autriche, mettant la moto à l'épreuve du Prologue et se préparant pour l'avenir de KTM.

Il existe déjà de nombreuses motos d'aventure automatiques sur le marché, ce n'est donc pas nouveau. Et j’en ai moi-même apprécié un certain nombre. Mais ce qui est bizarre, c'est qu'il vient de KTM, la marque connue aussi bien des passionnés que des aventuriers. Cela signifie que je comprends pourquoi Honda et BMW proposent des AT, mais les clients de KTM le demandent-ils vraiment ?

Nous le saurons bien assez tôt, car avec le teaser vidéo montrant la KTM AMT camouflée, la marque a également inclus un lien vers son site Internet avec un compte à rebours. Le site indique : « Retenez la date. Une nouvelle technologie est en route pour que les passionnés de KTM puissent en profiter. » Le compte à rebours lui-même reflète la date du 24 septembre pour les débuts de l'AMT.

Ce que je dirai, c'est que d'après la vidéo teaser de la moto, qui est pilotée le long de la piste du Prologue d'Erzberg par nul autre que le champion du monde FIM d'Enduro Johnny Aubert, la moto a l'air malade. Comme on peut s'y attendre de la part de KTM. Mais l’absence flagrante de commandes d’embrayage me semble également désagréable.

Peut-être que je me trompe ? Peut-être que je monterai sur cette moto et que je me dirai : « Woah, où étais-tu toute ma vie ? » Nous devrons attendre et voir.