Le vainqueur de l'Iomtt à 25 reprises obtient enfin son permis de moto

Le vainqueur de l'Iomtt à 25 reprises obtient enfin son permis de moto

J'ai vu Michael Dunlop dominer ma course sur route locale, les Walderstown Road Races, plus de fois que je ne m'en souviens. Après les courses, je suivais les fans jusqu'au paddock (lire « terrain ») pour féliciter les coureurs, je restais bouche bée devant leurs vélos d'un litre cracheurs de feu et j'examinais les camping-cars. Gardez à l'esprit qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un permis moto pour participer à une course sur route en Irlande.

Mais Dunlop n'est pas n'importe quel coureur. Il est sans doute le coureur sur route vivant le plus titré. Et comme il n'a que trois ans de plus que moi, je l'ai vu courir et gagner depuis que je me lance dans ce sport. Alors, quand j’ai découvert qu’il n’avait pas de permis moto, dire que j’étais « choqué » serait un euphémisme.

Obtenir le permis

Bien que Dunlop ait couru des motos sur la voie publique pendant plus de la moitié de sa vie, à 34 ans, il a finalement décidé qu'il était temps d'obtenir un permis de conduire moto. Moto Training NI l'a aidé dans son cheminement vers la légalisation sur route.

Une publication de l’école sur les réseaux sociaux disait :

Je reçois donc cet appel téléphonique d'un gars qui dit qu'il avait beaucoup d'expérience sur les routes, mais qu'il semblait avoir du mal à garder un vélo aligné et les deux roues au sol.

Heureusement, nous avons pu le soigner et il a réussi son dernier examen routier aujourd'hui dans les pires conditions !

Cela a été génial – passez une saison sûre et réussie Michael et merci d'avoir choisi Moto Training NI

Il semble que Dunlop ait fait son test sur une Kawasaki Z650, ce qui a probablement fait un bon changement de rythme par rapport à sa Honda CBR1000RR-R Fireblade de plus de 200 chevaux de Hawk Racing.

Le prochain test de Dunlop

C'est sorti de la poêle et dans le feu pour le Dunlop, qui pourrait entrer dans l'histoire du parcours de montagne cette année. Il détenait officieusement le record de vitesse moyenne le plus rapide autour de l'IOM TT l'année dernière, avec un temps de 135,351 mph, et a remporté quatre victoires. Cela lui a donné un total de 25 victoires au IOM TT, soit une de moins que le record de 26 détenu par son oncle Joey Dunlop depuis 2000.

Si Michael Dunlop parvient à remporter une seule course au TT cette année, il égalera le record du pilote le plus vainqueur de tous les temps.

Et s’il gagne encore, eh bien, il entrera dans l’histoire. Il peut ensuite faire un tour de fête autour de l'île. Mais cette fois, entièrement légal pour la route.